Sécurité au travail : que faut-il savoir ?

Selon une directive européenne du 12 juin 1989, l’employeur doit prendre toutes les mesures pratiques pour assurer la sécurité des employés et protéger leur santé. Mais comment cela s’applique-t-il en réalité ? Quelles sont les obligations de l’employeur ? Gros plan sur les éléments à retenir.

Ce que dit la loi

L’article L. 4121 du Code du Travail est clair, l’employeur est tenu par la loi de prendre toutes les mesures possibles pour assurer la sécurité matérielle mais aussi de protéger la santé physique et mentale de ses salariés. En pratique, l’employeur doit :

  • Faire en sorte que les locaux soient bien aérés (article R. 4222-4 du Code du travail) ;
  • Mettre en place du matériel de premier secours au sein des locaux (article R. 4224-14 du Code du travail) ;
  • Offrir un local différent de ceux du travail pour permettre aux salariés de prendre des repas hors du lieu de travail (article R. 4228-19 du Code du travail) ;
  • Respecter l’interdiction de fumer dans les lieux clos (Article R3511-1 Code de la santé publique) ;
  • Mesurer le bruit et prévoir des solutions pour protéger les salariés (protections auditives) (article R. 4434-7 du Code du travail) ;
  • Faire de son mieux pour faire de la prévention contre le harcèlement moral (article L. 1152-1 du Code du travail).

Si l’employeur ne respecte pas la loi, il sera tenu entièrement responsable et pourrait être concouru à des dommages et intérêts. On parle d’un montant minimum de 3 750 € et/ou une peine de prison allant jusqu’à 10 ans (article 121-3 du Code Pénal).

La prévention avant tout

Il est aussi essentiel de contrôler l’environnement de travail au préalable. Parmi cela, on pense notamment à un éclairage adéquat, des installations sanitaires propres mais aussi la prévention des incendies. Pour faire cela, on recommande de choisir du matériel de qualité et professionnel comme par exemple des piles AAA vendus chez des distributeurs réputés pour s’assurer d’un fonctionnement adapté d’un détecteur de fumée ou d’un système d’alarme. Malheureusement, de nombreuses entreprises lésinent sur la qualité entrainant des accidents bien souvent irréversibles.

Concrètement, il est primordial de mettre en place un système de contrôle d’accès afin de vérifier les sorties/entrées au sein de votre entreprise. Vous pouvez aussi vous équiper d’un système vidéo nocturne pour faire en sorte que votre local soit surveillé de jour comme de nuit.

En clair, prévenir les risques professionnels est essentiel pour assurer et respecter la sécurité et la santé physique/mentale de ses collaborateurs. Pour cela, il est conseillé de se former en santé et sécurité au travail grâce à des stages et formations, de nombreuses associations et centres proposent ce genre de formule. De plus, chaque entreprise est différente et doit être évaluée de façon unique, c’est pourquoi il est parfois préférable de recevoir de l’aide extérieure.