Louer un appartement neuf à Rennes : comment éviter la vacance locative ?

La vacance locative est l’une des plus grandes craintes pour un bailleur. L’absence de loyers perçus sur une période plus ou moins longue est synonyme d’un déséquilibre important dans l’investissement locatif. Les propriétaires d’un appartement neuf à Rennes qui désirent se lancer dans la location de leur bien devront se soumettre à certaines règles pour réduire de manière significative les risques de vacance locative. Voici quelques conseils utiles sur le sujet.

Réduire les risques de vacance locative en adoptant les bonnes stratégies

Avant de vous concentrer sur les stratégies à adopter pour votre gestion locative à Rennes, il vous faudra en premier lieu comprendre les causes d’une éventuelle vacance locative. Dans la majorité des cas, l’absence de locataire peut être la résultante des raisons suivantes :

  • Le bien immobilier proposé présente des défauts apparents et est mal entretenu ;
  • Les critères de sélection de locataires sont trop stricts ;
  • Le loyer de l’appartement est au-dessus de ceux proposés sur le marché ;
  • Une mauvaise étude du marché créant un décalage avec la cible souhaitée ;
  • Une gestion maladroite et peu de temps consacré à cette tâche pourtant essentielle ;
  • Une relation négligée entre le locataire et le propriétaire, ce dernier ne répond pas aux sollicitations de son locataire dans des délais raisonnables.

Il est important de souligner la différence entre deux termes que l’on a souvent tendance à confondre : la carence locative et la vacance locative. La première désigne la période juste après l’achat du bien immobilier ou sa livraison et pendant laquelle il n’y a pas de locataire. La vacance locative, quant à elle, représente la période entre deux locations pendant laquelle le bien immobilier est vide.

Les effets d’une vacance locative peuvent être particulièrement néfastes en fonction du bien immobilier et du type de dispositif de défiscalisation choisi par le bailleur. En plus d’une baisse drastique de la rentabilité de l’investissement, la vacance locative d’un appartement neuf à Rennes peut aussi avoir des impacts importants sur le remboursement des crédits du bailleur et sur les impôts à payer, notamment pour un investissement en Pinel, par exemple. Mais alors, quelles sont les stratégies à adopter pour éviter la vacance locative ?

Bien évaluer la situation géographique de son bien immobilier

Avant de {{lien:6759|texte:se lancer dans l’investissement locatif à Rennes|title:Réaliser un investissement locatif à Rennes avec IMMO9|target:_blank}}, il faudra en premier lieu penser à la situation géographique du bien immobilier. Un logement bien situé, proche des commodités du quotidien et des transports en commun, séduit beaucoup plus les locataires. Dans la mesure du possible, il faudra investir dans un appartement installé à moins de 15 minutes à pieds des divers services du quartier sélectionné. Par ailleurs, les investisseurs devront opter pour une zone où le marché immobilier n’est pas déjà saturé. Une étude de marché sérieuse est impérative avant de valider son choix. Rappelons que pour qu’un propriétaire puisse bénéficier des avantages fiscaux proposés par les dispositifs de défiscalisation, son bien doit être loué au plus tard 12 mois après sa livraison.

Proposer des loyers compétitifs

La fixation des loyers est un des paramètres les plus difficiles lorsque l’on veut louer son appartement neuf à Rennes. Après avoir évalué son bien immobilier et fait quelques recherches sur les prix affichés par la concurrence, le propriétaire devra se montrer compétitif afin d’assurer une occupation permanente. Les experts dans le milieu estiment qu’il est plus intéressant de proposer un loyer légèrement en dessous de nos estimations et ainsi avoir un locataire pérenne que de proposer un loyer élevé et risquer une vacance locative qui pourrait durer pendant des mois. Précisons que dans les zones tendues, les locataires ont droit à un préavis d’un mois, ce qui leur permet de partir de manière plus simple dès qu’ils auront trouvé une « meilleure affaire ». L’erreur à ne pas commettre lorsque l’on doit fixer son loyer est de surestimer sa valeur. Dès lors que l’offre dans la zone où se situe le bien est supérieure à la demande, le mieux est de revoir ses calculs et de baisser le loyer autant que possible, sans se ruiner.

Bon à savoir : dans certaines zones très tendues, à l’instar des grandes métropoles, le législateur a décidé d’encadrer les loyers pour éviter les éventuels abus. Si votre bien immobilier se situe dans une zone tendue, vous aurez peu de chance de subir une vacance locative.

Laisser une agence immobilière gérer votre bien

La gestion d’un investissement locatif nécessite une grande connaissance du marché immobilier et de toutes les procédures administratives qui s’y attachent. Les investisseurs qui n’ont pas encore eu l’occasion de réaliser ce genre de tâche auront du mal à s’en sortir, surtout face à l’évolution constante des règles et des lois. La meilleure solution est de se tourner vers une agence immobilière pour faire face à toutes les difficultés de la gestion locative. Celle-ci dernière dispose d’une connaissance particulièrement poussée du marché immobilier et peut réaliser une étude approfondie du potentiel de votre appartement. Même si les frais de gestion par un professionnel peuvent être plus ou moins importants selon l’agence, c’est le moyen le plus efficace pour éviter la vacance locative.

Louer un appartement neuf à Rennes avec IMMO9 Gestion

L’agence IMMO9 Gestion propose ses services aux particuliers souhaitant louer leur appartement neuf à Rennes. Son équipe de professionnels travaillera de près avec vous pour que vos recherches de locataires soient plus rapides et plus efficaces. Votre gestionnaire chez IMMO9 Gestion aura pour mission de réaliser toutes les étapes de la mise en location de votre appartement, de la rédaction des annonces à la remise des clés aux nouveaux locataires. Chaque annonce sera diffusée sur différents sites à forte affluence, tels que le site Immo9 ou Le Bon Coin. Parmi les tâches que peuvent accomplir les gestionnaires de cette agence, nous citerons : la diffusion des annonces, la recherche de potentiels locataires pour le logement, la sélection des dossiers selon vos critères, les visites du logement, la collecte des dossiers des candidats ou encore la rédaction des baux, la collecte de la caution et la signature du contrat.

Un autre avantage de travailler avec un professionnel de l’immobilier réside dans le fait que le propriétaire pourra souscrire à une GLI (Garantie Loyers Impayés). Il s’agit d’une assurance qui permet au bailleur de percevoir ses loyers, même en cas d’impayés du locataire.

Opter pour une assurance spécifique pour éviter la vacance locative

Selon la situation et la santé du marché immobilier local, il reste possible qu’un bailleur passe par une petite période de vacance locative. Cependant, il est tout à fait en droit de souscrire à diverses assurances qui lui permettront de réduire fortement le préjudice financier lié à cette « crise ». L’assurance « vacance locative », par exemple, est parfaite pour vous couvrir dans le cas où votre bien immobilier reste vide entre deux locataires. Vous pouvez aussi opter pour une garantie de départ prématuré de votre locataire. Cette assurance est semblable à celle de la « vacance locative », mais elle n’est engagée que lorsque le locataire quitte prématurément son appartement, sans avoir respecté un préavis de départ. Il est important de préciser qu’il est parfaitement possible de cumuler différentes assurances pour avoir l’esprit tranquille : Garantie des Risques Locatifs (GRL), Garantie Loyers Impayés (GLI) et Vacance Locative.